Étirements et autres gestes pour améliorer la respiration et favoriser l’élimination des toxines

Aujourd’hui, je vais mettre l’accent sur les méridiens Poumon et Gros Intestin, qui se retrouvent souvent bloqués par le stress et la vie sédentaire (d’autant plus en période de confinement). Je vous propose une série d’exercices et d’étirements pour ouvrir la cage thoracique et tonifier le système respiratoire pour une meilleure respiration. Ces exercices vont aussi agir sur la capacité de notre corps à éliminer les déchets et toxines.

Image d'Alfonso Cerezo
Image d’Alfonso Cerezo

Pompage des épaules

Cet exercice permet d’ouvrir le thorax. Cela dénoue aussi les tensions dans le haut du corps, les tensions mentales ou les tensions émotionnelles. A pratiquer plutôt en première partie de journée ou si vous êtes resté-e longtemps devant un écran.

La posture de départ est la suivante:
Debout, les jambes écartées de la largeur du bassin, les genoux souples, la colonne vertébrale légèrement étirée vers le Ciel, les bras le long du corps. vous sentez bien le poids du corps dans vos pieds.
Fermez les yeux et respirez tranquillement pendant 4-5 respirations.

Puis, au prochain inspir:
Inspirez par le nez et fermez les poings en imaginant rassembler dans vos mains vos tensions.
Bloquez votre respiration.
Les poumons pleins, montez et descendez les épaules plusieurs fois.
Puis soufflez fortement par la bouche en ouvrant les poings comme si vous lâchiez vos tensions que vous aviez prises dans vos poings.

Observez vos ressentis, dans votre nuque, le haut de votre dos, votre thorax peut-être vos bras, vos mains. Refaites cette séquence 2 fois. Vous pouvez imaginer d’autres tensions ou reprendre les mêmes.

En photo?

En vidéo? Je mets ici un lien vers une vidéo de Catherine Alliotta: https://www.youtube.com/watch?v=Zrrmgsq8__Q

Étirements des méridiens Poumon et Gros Intestin

Je vous propose des étirements doux et progressifs de ces méridiens qui ont un lien direct avec la respiration et l’élimination des toxines.
Attention: de la douceur, pas de gestes brusques!
Et respectez vos limites, faites l’exercice une seule fois ou ne le faites pas si c’est trop douloureux.

Pour chaque étirement, vous partez de la même position.
Debout, le corps souple, vous sentez bien le poids du corps dans vos pieds.
Réunissez vos mains derrière le dos, les paumes vers l’arrière. Joignez vos pouces ou vos doigts.

Première série d’étirements: respiration naturelle puis, au prochain expir, abaissez/relâchez vos épaules et dirigez vos paumes vers le bas. Puis respirez tranquillement et profondément pendant 3 respirations en maintenant les paumes vers le bas.
Cette 1ère série est à faire 3 fois.

Étirement des méridiens Poumon Gros Intestin avec paumes vers le bas pour améliorer la respiration et favoriser l'élimination des toxines
Étirement des méridiens Poumon Gros Intestin avec paumes vers l'arrière pour améliorer la respiration et favoriser l'élimination des toxines

Deuxième série d’étirements: respiration naturelle puis,
au prochain expir, abaissez/relâchez vos épaules et dirigez vos paumes vers l’arrière.
Puis respirez tranquillement et profondément pendant 3 respirations en maintenant les paumes vers l’arrière.
Cette 2e série est à faire 3 fois.

Étirement des méridiens Poumon Gros Intestin avec bascule du corps selon le Makko-Ho pour améliorer la respiration et favoriser l'élimination des toxines

Troisième série d’étirements (tiré du Makko-Ho):
respiration naturelle puis, au prochain expir,
penchez-vous en avant, et laissez aller les bras dans le mouvement.
Puis respirez tranquillement et profondément pendant 3 respirations dans cette position.
Cette 3e série est à faire 3 fois.

A la fin des étirements, remettez-vous debout et observez vos ressentis dans vos bras, dans votre corps, dans votre respiration. Est-ce que quelque chose a évolué?

Pression de Vaisseau Conception 17 (VC17) pour continuer le rééquilibrage

Le point VC17 permet de rééquilibrer la circulation de l’énergie dans la poitrine. Il a aussi un effet calmant sur le mental.

Ouverture du thorax pour améliorer la circulation de l'énergie dans la poitrine et fluidifier la respiration

VC17 est situé sur le sternum, au niveau des mamelons. Promenez vos doigts le long de cette zone: vous sentez un petit creux, qui est peut-être sensible? C’est ici!

Pour entrer en contact avec ce point, installez-vous confortablement. Inspirez et expirez tranquillement 4-5 respirations.

Puis, tout en respirant tranquillement, amenez votre attention sur VC17 et, pendant 1-2 minutes, vous pouvez choisir l’un des gestes suivants:
presser légèrement ce point et maintenez le contact
– tapoter-le doucement du bout des doigts
– placer votre pouce ou le bout de vos doigts sur le point, pressez légèrement et faites des rotations légères dans le sens qui vous convient
– ou tout autre geste qui vient spontanément

A la fin, fermez les yeux et observez ce qui se passe dans votre corps: une respiration plus ample, un soupir, la poitrine moins bloquée, ou autre chose?

Et remerciez-vous pour ce moment que vous avez passé avec vous-même.

Si vous avez envie de continuer les auto-massages, cliquez ici pour accéder aux points à masser pour stimuler ses forces d’auto-guérison.

Et prenez du plaisir à ce que vous faites!

A force de faire, vous avez peut-être beaucoup d’exercices à faire matin et soir, et ça commence à peser! Donc, sélectionnez, faites votre marché, assemblez, désassemblez et prenez du plaisir.
Acceptez que, parfois, on n’a pas envie « même s’il faudrait que ». Et si vous ne faites qu’un seul exercice, allez vers celui qui vous parle le plus.
Et quand vous aurez plus d’énergie ou plus d’envie, allez vers l’exercice qui vous parle le moins, car c’est souvent lui qui est le plus adapté à votre état du moment…

Les notes de fin de page

* L’énergétique chinoise considère que l’énergie vitale (le Qi) parcourt tout le corps humain dans des canaux spécifiques appelés méridiens. Le Makko-Ho est une série de 6 étirements spécifiques qui sollicitent les méridiens principaux. Le Makko-Ho a été créé par Masunaga, considéré comme un maître de shiatsu au XXè siécle.

Et avez-vous remarqué que j’écris parfois Poumon avec un P majuscule? L’énergétique chinoise fait le distinguo entre le méridien Poumon (avec un P majuscule) et l’organe poumon (avec un p minuscule). Le méridien Poumon est une ligne énergétique reliée à l’organe poumon. Ils interagissent ensemble mais il faut se méfier de raccourci trompeur: un méridien faible ne signifie pas systématiquement que l’organe est faible.

Please follow and like us:
error